Entre le 10 et le 24 juillet quatre nouveaux parachutages seront effectués. Ils amèneront leurs lots de carburants, de matériel, de légumes frais mais aussi de courrier.

Les premières lettres depuis si longtemps.

Le 4 Août à 15H45, la Station capte et retransmet à Reykjavik les demandes de secours du Groupe Séismique bleu où vient de se produire dans la région du Mont-Forel l'accident mortel d'A. Joset et J. Jarl. Durant les journées qui suivront, la Station Centrale, en veille permanente, servira de relais pour les opérations de sauvetage et les communications entre les groupes en raid très éloignés les uns des autres.

acc7

A la date du 15 août, à 00H00 , l'observation permanente du temps est arrêtée. Seuls les enregistreurs continuent à fonctionner accompagné de quelques mesures complémentaires.

Le 20 août, dernier ravitaillement aérien destiné à assurer le départ général vers la côte ouest: 3500 litres d'essence, 12 jerrycans d'huile, 1 fût de pétrole, 300 kg d'explosifs, une dizaine de colis de ravitaillement frais.

Les transports aériens prévus sont terminés. La station radio fixe est fermée; les appareils sont stockés.

Les derniers jours sont employés à emballer le matériel rentrant en France, et à stocker celui qui reste à la Station.

Le 23 août, les préparatifs de départ étant terminés, la Station est fermée; ses issues ainsi que les différents dépôts extérieurs (glaciologie, mécanique, vivres) sont soigneusement balisés. A 19H00, après une mesure gravimétrique de départ, la Station est abandonnée. Le convoi, qui compte 17 hommes et 10 weasels, prend la direction du Camp VI.